Le saviez-vous ?

La dernière "Liberty Bell" fabriquée par Charles Fey portait le numéro de série 93. Il ne resterait que 4-5 de ces machines dans le monde aujourd'hui.

Présentation machine à sous Mills War Eagle

Voici ma Mills War Eagle. Elle fut introduite par Mills en janvier 1931 sous le nom de "SILENT". Elle est bien dans son jus mais au moins je suis sur que ce n'est pas une reproduction !!
En effet, il n'est pas rare de voire ce modèle en vente, mais beaucoup sont des reproductions.

Le modèle que j'ai est une des toute première machine sortie des usines Mills en 1931. En effet, autre que le numéro de série qui me prouve que la façade date bien de 1931, la mécanique est de la série "Silent" en version 10 stops par roue. C'est en 1933 que les 20 stops apparaîtront chez Mills.

Un autre point prouvant que c'est bien un des tout premier modèle, est l'escalator. C'est avec cette machine que Mills inaugure ce système pour combattre les tricheurs qui inséraient des rondelles ou des faux jetons. Avec ce système, on peut maintenant voire les 5 dernières pièces jouées.
L'escalator présent sur cette machine est le premier modèle. Il diffère de ceux réalisés après par 4 vis à épaulement pour tenir les rails permettant de faire circuler les jetons. Ces vis ont vite été remplacées par des axes sertis avec goupille car avec les vibrations, elles se dévissaient.
Dernier détail qui permet de reconnaître une des première mécanique "silent" est le régulateur: c'est le même que venant des machines à "goosneck". Regardez sur mes autres machines Mills, il est différent....

L'état de la machine est au niveau d'épave. Bien que complète, la machine a besoin d'être complètement démontée (ca sent le chalumeau pour pouvoir dévisser les vis rouillées...).
Il va falloir micro-biller toute les pièces, retrouver tous les ressorts car ils sont tous morts.
La caisse bois est aussi très détériorée, je pense pouvoir récupérer les côtés mais le socles est pourri. Mais j'ai l'homme de la situation pour ça ! (Voire le travaille de la caisse de la Blue Boy par Mr Grosbois).


war_eagle
Voici la Mills War Eagle... dans l'état de décomposition très avnacée !
war_eagle-1
Il y a du monde dans le jackpot...
war_eagle-2
Le côté droit. Le bois est oxydé et le manche complètement rouillé
war_eagle-3
On distingue les restes de décoration au pochoir.
war_eagle-4
L'intérieur est dans le même état que l'extérieur : complètement rouillé.
war_eagle-5
Il y a encore les bandes de rouleaux qui sont en métal (rouillé hélas).
war_eagle-6
Il manque la caisse à jeton ainsi que la pompe pour le bras.
war_eagle-7
La mécanique semble complète...mais complètement figée par la rouille.
war_eagle-8
Le côté droit est complet. Il faudra juste changer tous les ressorts...
war_eagle-10
Le jackpot est complètement pourri. Il faudra en remettre un neuf.
war_eagle-13
La roue à 10 dents - prouvant que c'est un des premiers modèle de mécanique "Silent"
war_eagle-14

On distingue encore les symboles sur les bandes de rouleaux. Le dernier tiroir de payement na pas de tige permettant de déclencher le jackpot.... Bizarre

war_eagle-15
Les tiroirs de payement sont au complet mais le couvercle est complètement rouillé. Les vis sont complètement prise dans la rouille. Ca va être coton pour démonter cette partie.
war_eagle-16
Détail du premier escalator... Il est...dans le même état que le reste !!
war_eagle-17
On notera que les railles mobiles faisant avancer les jetons tiennent par des vis à épaulement. Une erreur qui sera modifiée sur les esclators futurs de Mills.
war_eagle-19
Je n'ai pas pu m'empécher de remettre en état le régulateur pour voir s'il fonctionnait. Il est comme neuf !